Ali a les yeux bleus 0

Synopsis

Nader et Stefano sont deux jeunes de 16 ans, désoeuvrés, qui ‘zonent’ à Ostie. Entre deux vols, il vont à l’école. Nader tombe amoureux de Brigitte, mais sa propre famille s’oppose à cette union au nom des préceptes de l’islam sur la sexualité et de leur identité de musulmans.


Ali a les yeux bleus (Ali ha gli occhi azzurri ),
de Claudio Giovannesi, avec Stefano Rabatti, Nader Sarhan , Marian Valenti,
Italie, 2012, 1h39

Avis Cinélangues

Dans la pure tradition du cinéma italien, voilà une histoire qui nous plonge dans la complexité de la société contemporaine italienne. Les immigrés de la première génération ont eu des enfants et ces derniers, nés en Italie, ont grandi dans le pays, vont à l’école et partagent le quotidien des enfants italiens. Sont-ils donc encore des immigrés ou des italiens ? Voilà la question face à laquelle est confronté Ali. Nous sommes loin de l’image médiatique d’une Italie raciste. Ici, le point de vue est celui de l’immigré, protagoniste qui nous fait partager ses propres contradictions et celles de sa communauté. C’est l’occasion de rentrer au cœur de la vie quotidienne d’une société qui se cherche à travers un personnage dans lequel nombre de nos élèves pourront se reconnaître. Le film en effet pose le problème de l’identité culturelle qui est loin d’être uniquement italien…” url=””]

Thème : Vivre ensemble / Espaces et échanges / L’idée de progrès

Public conseillé: Lycée

Share