Ginger and Rosa 0

Synopsis

Nées en 1945 à l’ombre d’Hiroshima, Ginger et Rosa, deux ados inséparables, grandissent dans un Londres en proie à la paranoïa de la guerre froide où rien ne laissait encore présager le Swinging London et les Beatles. Sur fond de révolution sexuelle et de féminisme politique rythmés par les riffs du rock contestataire, les deux jeunes filles découvrent ensemble cigarettes en cachette et baisers volés, entrent en rébellion contre leur mère, et font ensemble l’apprentissage d’une liberté avec toute la passion excessive de l’adolescence, sans se douter que la phase ultime de leur émancipation personnelle passera par l’étape nécessaire d’une séparation déchirante.

Ginger et Rosa,
de Sally Potter,
avec Elle Fanning, Alice Englert, Christina Hendricks, Annette Benning, Alessandro Nivola, Timothy Spall, Oliver Platt,
Grande Bretagne, 1h30, 2013.

Avis Cinélangues

Ginger & Rosa est un film émouvant, fort et délicat à la fois sur l’apprentissage et la quête d’identité au moment difficile du passage de l’enfance à l’âge adulte. A travers l’histoire poignante des deux adolescentes, Sally Potter s’interroge avec elles sur le sens à donner à leur vie, les choix à faire pour se construire dans le contexte politique des années 60, alors que la Guerre froide laisse planer le doute d’une catastrophe nucléaire.
Intimement liées depuis leur enfance, les deux jeunes filles vont découvrir ensemble l’engagement politique, la sexualité, et faire des choix de vie radicalement différents qui vont finalement les éloigner. Evoluant peu à peu du récit initiatique vers un drame oedipien plus inattendu, la réalisatrice offre au spectateur, outre l’immersion dans une époque, un film touchant et juste sur les affres de l’adolescence, cet instant si fragile où tout se construit.
Nul doute que les lycéens ne soient sensibles à ce récit d’amitié et d’émancipation qui charme aussi grâce à l’interprétation éblouissante de Elle Fanning (Ginger) et Alice Englert (Rosa), fille de la grande réalisatrice Jane Campion. Le film permettra de réfléchir en classe sur l’amitié, les relations familiales et amoureuses. Un travail transversal avec le professeur d’histoire est également possible pour mieux saisir l’époque dans laquelle se situe l’action du film.” url=””]

Public conseillé : Lycée (Cycle terminal)

Thèmes : La famille (L’apprentissage de la solidarité ou mise en valeur des singularités) ; Mythes et héros (Etre un héros par choix ou malgré soi ?) ; La résistance au pouvoir ; L’idée de progrès

Dossier pédagogique : http://www.agkino.de/britfilms/7/study/StudyGuide_GingerAndRosa.pdf

Share