La Nana 0

Synopsis

Raquel fête son anniversaire chez ses employeurs où elle travaille comme bonne à tout faire depuis plus de vingt ans. Lorsque sa patronne lui annonce l’arrivée de Mercedes qui doit l’aider dans ses tâches, Raquel le prend très mal et commence à exercer une pression psychologique néfaste sur son entourage…

 

La Nana (la bonne),
de Sebastián Silva,
avec Catalina Saavedra, Claudia Celedón, Alejandro Goic,
Chili, Mexique, 2009, 1h35

 

Avis Cinélangues

Le deuxième film du réalisateur chilien Sebastián Silva, montre avec une délicate acuité les relations paternalistes entre patrons et employés, au sein d’une famille bourgeoise de Santiago du Chili. Il brosse, à travers le portrait de Raquel, la « bonne », celui d’une catégorie d’aliénés, aimante, effacée et totalement frustrée. Alors que Raquel, soumise à cette condition depuis tant d’années qu’elle l’a complètement intégrée, défend son territoire contre les nouvelles « jeunes arrivantes » qui le menacent, le réalisateur pointe la névrose et la relation maître-esclave qui s’est développée, sous l’apparence de la normalité, voire de l’harmonie. La situation, héritée du latifondisme, est profondément ancrée dans le mode de vie au Chili et fait partie de la « culture nationale ». On pourra donc aborder le film en classe d’un point de vue des relations humaines (en mettant éventuellement le film en parallèle avec d’autres oeuvres sur le même thème comme The servant de Joseph Losey) et d’un point de vue sociologique dans un contexte plus spécifiquement chilien et latinoaméricain.

Public conseillé : Lycée (Seconde/Cycle terminal)

Thèmes : Vivre ensemble –Relations de pouvoir

Liens pédagogiques :

http://www.lafuga.cl/la-nana/277

http://www.cinechile.cl/crit&estud-11

http://www.elespectadorimaginario.com/pages/mayo-2010/criticas/la-nana.php

http://www.mabuse.cl/critica.php?id=5

[fiche_dossier url=”http://www.cinelangues.com/wp-content/uploads/2015/05/La-nana-Dossier-pÇdagogique.pdf”]

Share