Le discours d’un roi 0

Synopsis

Une adaptation de l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI suite à l’abdication de son frère Edouard VIII. D’apparence fragile, bègue jugé irrécupérable, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et finira par affronter ses peurs à l’aide d’un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles. En un unique moment de vérité historique, il saura triompher de son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et dans un seul discours enflammé diffusé dans le monde entier, faire de son empire le premier rempart du monde contre l’Allemagne nazie.

 


Le discours d’un roi,
de Tom Hooper,
avec Colin Firth, Geoffrey Rush, Helena Bonham Carter, Derek Jacobi, Guy Pearce, Michael Gambon,
Grande Bretagne,
1h58, 2013.

 

Avis Cinélangues

Le film ose d’entrée un parti pris particulièrement intéressant en ce qui concerne ses décors. En effet, alors que la plupart des drames historiques jouent sur la majesté d’extérieurs panoramiques, d’édifices monumentaux, et d’espaces ouverts, le réalisateur Tom Hooper en prend le contrepied, et filme quasi exclusivement en intérieurs, dans des espaces confinés, peuplés de corridors étroits à l’image de la gorge serrée de son héros. Cet univers claustrophobe permet à la caméra de se concentrer en plans serrés sur l’interaction entre trois personnages passionnants : le Roi angoissé, son épouse (la future Reine Mère si aimée du peuple anglais) qui lui offre un soutien sans faille, et son très atypique professeur de diction. Pour les incarner, Colin Firth, Helena Bonham Carter et Geoffrey Rush respectivement, sont impériaux. La relation entre le Roi et son professeur qui débouchera sur une amitié à vie module harmonieusement un suspense quasi insoutenable qui va de l’échec pathétique du Roi au micro de l’inauguration de l’Exposition de l’Empire Britannique de 1925 au début du film à ce discours radiophonique de 1939 où se joue la défense du monde libre.
Le Discours d’un Roi triompha aux Oscars, Golden Globes et Bafta Awards et, pour un film historique remporta un succès populaire sans précédent. Ce film qui transcende et sublime une anecdote historique avec brio présente une reconstitution historique intéressante, avec le rôle émergent de la radio dans la communication de masse. C’est surtout un récit idéal pour étudier la notion du héros, son refus initial de sa destinée et le récit de sa trajectoire personnelle qui aboutit à un acte de courage qui prend une forme nouvelle dans un monde contemporain où les notions d’honneur, de courage et d’importance de la parole donnée sont souvent oubliées.

Public conseillé : Collège

Thèmes : Mythes et héros (Etre un héros par choix ou malgré soi ?) ; La résistance au pouvoir ; le héros engagé, la fabrication du héros, le héros national ; le pouvoir des médias : information, désinformation, manipulation, le pouvoir mis en scène

Dossiers pédagogiques :

http://www.zerodeconduite.net/dplock/zdc_lediscoursdunroi.pdf

http://www.kingsspeech.com/TKS-PG13%20School%20Program%2003-22-11.pdf

http://www.youscribe.com/catalogue/ressources-pedagogiques/art-musique-et-cinema/cinema/le-discours-d-un-roi-546571

Share