Guantanamera 29

Synopsis

Quelques fonctionnaires se réunissent pour régler le grave et épineux problème du transport des défunts à travers Cuba. Adolfo tranche et décide que chaque region devra prendre en charge les corps qui passeront sur ses terres. Mais voila que sa propre belle-mere meurt avec pour dernier souhait d’etre enterrée à l’autre bout de l’ile. Adolfo va escorter le corps dans ce long périple, accompagné de sa jolie femme, de Tony le chauffeur et de Candido, vieil amoureux de la defunte.

Guantanamera,
de Tomás Gutierrez Alea, Juan Carlos Tabio avec Carlos Cruz, Mirta Ibarra, Jorge Perugorria, Cuba, 1996-2018, 1h41

 

Avis Cinélangues

Ce film sorti en 1996 n’a pas pris une ride, tant au niveau de son contenu que de sa forme cinématographique et se regarde toujours avec autant de plaisir. Le spectateur se laisse embarquer dans ce road-movie cubain, satire jubilatoire de la bureaucratie cubaine. Le film tire à boulets rouges sur Adolfo, archétype du fonctionnaire borné, contraint mais, o combien heureux!, d’appliquer le règlement, et met en avant, avec humour et drôlerie, l’absurdité totale du système. Au fil de péripéties vaudevillesques, Guantanamera est une critique féroce d’un pays miné par le conformisme et la bêtise. Un pays où chacun frime ou trafique. Un pays où les professeurs qui ne pratiquent pas la langue de bois sont contraints à la retraite anticipée. Un pays où le seul salut reste la fuite…Ce film sera l’occasion d’aborder en classe l’histoire de Cuba, de débattre du régime mis en place par Fidel Castro ainsi que des difficiles conditions de vie des cubains.
Public conseillé: Lycée

Notions : Espaces et échanges, Cuba, Les formes de pouvoir, Pouvoir et abus de pouvoir, propagande et manipulation, La résistance au pouvoir

Dossier pédagogique : Télécharger le dossier

Share