Citoyen d’honneur 1

Synopsis

L’Argentin Daniel Mantovani, lauréat du Prix Nobel de littérature, vit en Europe depuis plus de trente ans. Alors qu’il refuse systématiquement les multiples sollicitations dont il est l’objet, il décide d’accepter l’invitation reçue de sa petite ville natale qui souhaite le faire citoyen d’honneur. Mais est-ce vraiment une bonne idée de revenir à Salas dont les habitants sont devenus à leur insu les personnages de ses romans.

 

Citoyen d’honneur,
de Mariano Cohn et Gastón Duprat, avec Oscar Martinez, Dady Brieva, Andrea Frigerio, Argentine, 2017, 1h57

 

Avis Cinélangues

Citoyen d’honneur rappelle la grande comédie italienne, féroce, burlesque, et grinçante. Le film commence sur un ton léger – un homme à succès est invité dans sa ville natale – et vire peu à peu, sous l’oeil du spectateur médusé, au cauchemar ou tout au moins à la fable sombre et angoissante. Comme dans L’homme d’à côté, les deux réalisateurs – un tandem qui figure parmi les meilleurs réalisateurs argentins actuels – partent d’un argument insignifiant, d’un affrontement minuscule pour le transformer en jeu de massacre…La comédie aux péripéties truculentes devient soudain un thriller haletant. Les réalisateurs mettent le doigt sur le ressentiment de classe et le fossé qui existe entre le créateur et la réalité. Ils offrent aussi une satire sociale d’un pays où les souvenirs de la dictature, les crises économiques successives et la fracture entre citadins et habitants des zones rurales sont observés avec ironie et mis au jour sans concessions. Le film offre de nombreuses possibilités d’exploitation en classe intégrant les différentes notions du programme. Suivant l’axe choisi, on pourra mettre l’accent sur L’art de vivre ensemble, L’idée de progrès ou Les lieux et les formes de pouvoir. Ou tout simplement travailler sur le genre et l’art cinématographique jubilatoire de Mariano Cohn et Gastón Duprat.

Public conseillé : Lycée

Notions : Art de vivre ensemble, Les us et coutumes : entre identités collectives et spécificités locales,  Du stéréotytpe à la connaissance de l’autre, Mythes et héros,  La fabrication du héros, L’idée de progrès, La culture comme moteur de progrès, Le pouvoir des médias : information, désinformation, manipulation, Le pouvoir mis en scène.

Dossier pédagogique : https://www.reseau-canope.fr/cine-vo-espagnol-3/le-cinema-comme-ouverture-sur-le-monde-hispanique.html

Share