Yuli 1

Synopsis

L’incroyable destin de Carlos Acosta, danseur étoile, des rues de Cuba au Royal Ballet de Londres

 


Yuli,
de Icíar Bollaín, avec Carlos Acosta, Santiago Alfonso, Kevyin Martínez, Espagne, 2019, 1h50

 

Avis Cinélangues

Ce film est un magnifique biopic sur la vie du danseur cubain Carlos Acosta (qui joue son propre rôle à l’âge mûr), un ballet virevoltant oscillant entre passé et présent, entre l’enfance pauvre de Carlos à Cuba et sa carrière actuelle prolifique sur toutes les scènes de danse internationales. Le film retrace l’incroyable destin de ce danseur contraint de se plier à la volonté d’un père qui n’a qu’un objectif, faire de son fils un danseur professionnel alors que celui-ci renie son talent de tout son n’être et n’aspire qu’à être un enfant “normal”. Yuli retraverse une relation père-fils complexe, ambiguë, tendue et contradictoire avec un père de famille rugueux et autoritaire, qui est convaincu que la danse est le seul moyen de sortir son fils de la pauvreté et des rues de Cuba. C‘est cette relation qui est l’axe du film et créé la tension dramatique. De nombreux numéros de danse, moments essentiels dans la vie d’Acosta rythment également le film et sont un vrai bonheur pour le spectateur. En classe, à l’issue de la projection, on pourra réfléchir sur de nombreux thèmes, la relation père/fils autoritaire qui ne manquera pas d’interpeller nos élèves tant elle est décalée de nos pratiques éducatives. Un père peut-il ou doit-il infléchir de cette façon le destin de ses enfants, leur apportant certes la gloire et la célébrité mais aussi la solitude de l’exil. Le désir de “normalité” de Carlos lié aux stéréotypes sur la danse et à la peur d’être “différent”. La situation d’exilé et la difficulté à vivre dans un pays différent du sien. Et enfin, on pourra travailler sur la situation à Cuba, identifier les éléments du film qui montrent Cuba en toile de fond, débordant de

Public conseillé: Tous Publics-Collège/lycée

Axes :
Seconde: Art de vivre ensemble/ Sport et société ; La création et le rapport aux arts
Première: Gestes fondateurs et mondes en mouvement /Identités et échanges; Territoitre et mémoire

Notions:
Terminale :Espaces et échanges dans les arts- Le multiculturalisme ; Lieux et formes de pouvoir: Art et pouvoir

Accompagnement du film :
https://elcultural.com/Iciar-Bollain-a-por-el-gran-publico-con-la-luminosa-Yuli
https://www.elconfidencial.com/cultura/2018-09-23/iciar-bollain-yuli-seccion-oficial-san-sebastian_1619865/
https://www.elperiodico.com/es/ocio-y-cultura/20181213/entrevista-iciar-bollain-directora-yuli-sobre-estrella-cubana-danza-carlos-acosta-7199890

Share