Derrière le mur, la Californie 0

Synopsis

Dans ce film nous suivons 3 gamins qui découvrent l’amour du skateboard sur les trottoirs fissurés de la RDA. Une folie, un sport inacceptable, c’est surement ce qui le rendait si excitant. Ce conte de fées à l’accent underground a été créé par ce groupe de jeunes qui ont pu capter leurs vies sur Super 8, nous permettant ainsi de découvrir la vie en RDA comme jamais auparavant. Cette histoire commence dès leur enfance dans les années 70, avant de basculer dans les années 80 et leur adolescence agitée, jusqu’à cet automne 1989. Ils ont alors 20 ans et tout ce qu’ils ont connu est sur le point de changer à jamais.

 

Derriäre le mur, la Californie

Derrière le mur, la Californie,
documentaire de Marten Persiel avec David Nathan, Anneke Schwabe, Zaneta Fuchsová, Allemagne, 2015, 1h 30

 

Avis Cinélangues

Ce docu-fiction, entremêlé de témoignages, images super 8, documents d’archives audiovisuelles, scènes fictives et fragments d’animation, s’agence autour du parcours rétrospectif de trois protagonistes ayant pour passion commune le skateboard. Une génération de jeunes Allemands se met à investir les espaces vides d’Alexanderplatz et de Karl-Marx-Allee, sous l’œil méfiant des autorités qui goûtent peu ce symbole de liberté tout droit venu des Etats-Unis. Le moment où les autorités tentent de récupérer la vogue du skate, en encourageant une pratique sportive « patriotique », est très savoureux et montre bien la perversité du système de l’époque. Le cinéaste ne fait pourtant pas de ses héros des contestataires. Avec leurs planches bricolées, ils assouvissent d’abord un besoin d’évasion, de liberté, qui s’exprime, aussi, dans des fêtes débridées. C’est un document intéressant, parfois assez jubilatoire, sur les secousses contre-culturelles d’avant la chute du le Mur.» Soutenue par une BO d’enfer (du punk rock à l’électro pop eighties), la replongée parfaitement représentative dans le Berlin alors scindé en deux des années 80, tire profit d’un charme nostalgique indéniable, mais évitons de tomber dans « l’ostalgie » !

Public conseillé : Lycée

Dossier de presse :DERRIERE LE MUR LA CALIFORNIE DOSSIER PRESSE
Dossier pédagogique : DERRIERE LE MUR LA CALIFORNIE 2

Share