Home > Espagnol > A propos

A propos

La programmation Cinélangues espagnol 2016-2017 propose à travers sa sélection cinématographique 3 grandes thématiques qui s’intègrent dans les notions culturelles préconisées au lycée et qui sont aussi des thèmes d’actualité récurrents.

Les migrations que nous connaissons actuellement, qu’elles soient immigration ou émigration, sont illustrées par les deux films Rêves d’or et Fronteras. Rêves d’or présente, entre documentaire et romanesque, la tragique épopée des jeunes candidats à l’émigration vers les Etats-Unis. Plus près de nous, dans les banlieues espagnoles défavorisées, Fronteras envisage l’étape suivante du voyage, non moins problématique, l’intégration de ces jeunes migrants marginalisés dans des centres d’accueil qui essayent de trouver leur place dans des sociétés de moins en moins prêtes à les accepter.

La mondialisation de nos sociétés et le rôle majeur des multinationales, actrices de ce phénomène, pourra être abordé en classe avec les deux films, L’olivier et Même pluie. Comme précédemment, les deux continents, européen et américain, sont embarqués dans une même lutte de pouvoir, David contre Goliath, pour préserver l’environnement et/ou les droits bafoués des populations locales exploitées sans scrupules. Ces deux films permettront également de faire découvrir aux élèves une réalisatrice majeure et incontournable de la scène cinématographique espagnole actuelle, Icíar Bollaín.

A l’heure où l’évolution de Cuba est en marche et où l’île est en pleine mutation, il nous a semblé intéressant de poursuivre la programmation de Chala, une enfance cubaine. Le film propose une réflexion sur l’éducation et met en scène une société qui reste encore enkilosée par ses rigidités bureaucratiques et traversée par de fortes inégalités sociales et économiques. Le film documentaire Esto es lo que hay, avec un traitement cinématographique très différent, ne dit pas autre chose…Cuba bouge mais il reste encore beaucoup à faire…

La programmation ne se limite pas cependant à ces trois grands thèmes. Les professeurs pourront faire découvrir à leurs classes la culture maya avec le magnifique et émouvant film guatématèque Ixcanul. Le film Neruda, vrai-faux biopic du poète chilien, qui a enchanté la Quinzaine des Réalisateurs du dernier Festival de Cannes et dont la sortie nationale est prévue début janvier 2017, enthousiasmera certainement les spectateurs et permettra aux élèves de comprendre comment Pablo Neruda est devenu à la fois un symbole de liberté et une légende littéraire.

Par ailleurs, une programmation sans fantastique ni science-fiction ne serait pas représentative du cinéma espagnol, tellement plein de vitalité dans ce domaine. Nous avons donc jugé intéressant de programmer le film Eva de Kike Maillo au 3ème trimestre pour les collégiens.
Enfin, les professeurs de classes préparatoires, amateurs de documentaires plutôt que de films de fiction pour leurs classes, ne seront pas oubliés cette année avec Con la pata quebrada, passionnante chronique de Diego Galán qui relate, des années 30 à nos jours, la représentation de la femme dans le cinéma espagnol et qui revisite en même temps l’histoire de l’Espagne.

Tous ces films d’auteur, qui offrent au spectateur un regard personnel de réalisateur ouvriront nos jeunes élèves sur des réalités culturelles et historiques qu’ils méconnaissent et éveilleront, nous l’espérons, un intérêt et une curiosité pour la culture dont ils apprennent la langue. Ils leur donneront aussi, certainement, le goût de partager toutes ces découvertes dans une salle de cinéma.

Share