Los hongos 2

Synopsis

Tous les soirs, Ras peint des graffitis sur les murs de son quartier, avec la peinture qu’il vole sur le chantier où il travaille. Après avoir été renvoyé, il traverse la ville pour retrouver son ami Calvin qui, comme lui, est un jeune graffeur. Tous deux vont à travers la ville, sans but, et font de nombreuses rencontres sur leur chemin.
los hongos

Los hongos
de Oscar Ruiz Navia avec Jovan Alexis Marquinez, Calvin Buenaventura, Colombie, 2014, 1h43

Avis Cinélangues

Comme dans le film Manos sucias, nous sommes ici en Colombie mais cette fois, non plus sur la Côte Pacifique mais à Cali, troisième agglomération colombienne après Bogotá et Medellín, où le cinéaste Oscar Ruiz Navia a grandi et réside. Le spectateur suit le quotidien de deux ados adeptes de street art qui vont intégrer un groupe d’artistes pour donner naissance à une fresque sauvage. Il découvre avec les graffeurs, la jungle urbaine de Cali, il croise avec eux des personnages qui viennent compléter le portrait de la ville. Ceux-ci défilent et ouvrent le regard sur les mondes multiples et différents qui coexistent, celui de la sous-culture urbaine, celui de la culture traditionnelle représenté par l’Eglise…Mais celui qui charme le plus est le monde de la grand-mère, la Nañita de Calvin qui dégage une force et une humanité inaltérables et dont la maison est une bulle de calme et de paix dans l’effervescence de Cali. Le film est donc un beau voyage humain et géographique, où courage, engagement et fatalité se mêlent. Il permettra de réfléchir en classe à la liberté d’expression dans toutes les composantes de la société et à la tolérance et au respect, indispensables pour permettre la cohabitation urbaine.

Public conseillé : Lycée (Seconde/Cycle terminal)

Accompagnement pédagogique :
http://www.cinelatino.com.fr/contenu/programmation-scolaire-toulouse#loshongos

Share