Rouge comme le ciel 1

Synopsis

Mirco perd la vue à l’âge de dix ans et doit poursuivre sa scolarité dans un institut spécialisé. Loin de son père, il ne peut plus partager avec lui sa passion du cinéma. Il trouve pourtant le moyen de donner vie aux histoires qu’il s’invente : il enregistre des sons sur un magnétophone puis coupe les bandes, les colle et les réécoute. L’école très stricte n’approuve pas du tout ses expériences et fait tout pour l’en écarter. Mais Mirco, loin de se résigner, poursuit sa passion…

 
Rouge comme le ciel

Rouge comme le ciel (Rosso come il cielo),
de Cristiano Bortone, avec Francesco Campobasso, Luca Capriotti, Marco Cocci, Italie, 1h36

 

Avis Cinélangues

Inspiré de la vie de Mirco Mencacci, un ingénieur du son qui a beaucoup
travaillé pour le cinéma en Italie, Rouge comme le ciel rend hommage au cinéma et à l’un de ses aspects techniques les moins connus, le son, qui joue pourtant un rôle essentiel dans nos émotions de spectateurs. Un film touchant, sensible et formidablement interprété par les enfants. Il permet de réfléchir en classe sur le handicap, sur la volonté nécessaire pour le dépasser, mais aussi sur les sens et la façon que nous avons de les utiliser ou pas. Cette réflexion pourra être enrichie par l’étude du contexte historique italien et par l’étude d’extraits de dialogues du film (langue très simple, accessible à des collégiens).

Public conseillé : Collège

Dossier/ liens pédagogiques :
Dossier pédagogique
Dossier pédagogique 2016-2017

Share