Sous toi la ville (Unter dir die Stadt) 0

 

Synopsis

Roland, un banquier influent installé au sommet d’une tour d’un quartier d’affaire à Francfort, rencontre par hasard Svenja lors d’une exposition d’art contemporain. Cet homme de pouvoir est violemment attiré par la jeune femme, dont l’époux travaille pour lui, à un étage inférieur…


Sous toi la ville (Unter dir die Stadt),
de Christoph Hochhäusler,
avec Robert Hunger-Buhler, Nicolette Krebitz,
2010, 1h50

Avis Cinélangues

Ce film moderne s’intègre cruellement dans l’actualité politique et surtout économique en traquant les réalités sordides qui se cachent derrière le fonctionnement opaque de la haute finance. Il montre un univers de verre, de béton et d’acier, de gratte-ciel et de couloirs d’hôtels de luxe dans lequel le banquier agit selon ses ambitions.
L’histoire d’amour qui surgit met en question l’équilibre de ce monde froid. Le tout puissant banquier envoie le mari de la femme convoitée à l’étranger. On perçoit que cette histoire transpose un récit biblique, celui du roi David et de Bethsabée : le premier conquiert la seconde en envoyant le mari de Bethsabée à la guerre.
C’est la chute du banquier qui mérite une attention particulière qui redécouvre une réalité qu’il n’a plus perçue dans les palais en verre des banques. Il y a certainement un élément politique à retenir. Que se passera-t-il dans la « vraie » vie, en bas, dans la ville ? Les dernières images prophétiques restent mystérieuses et incitent à la réflexion sur le rapport entre mécanismes financiers et la condition humaine. Les élèves se poseront des questions essentielles sur le fonctionnement de notre société et sur les choix à faire pour leur avenir.
Le film s’intègre dans les programmes culturels dans le programme culturel de Première / Terminale : Lieux et formes de pouvoir (Sociologie et économie ; Histoire)

Documentation

Share