La Cordillère des songes 0

Synopsis

Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili.

 


La Cordillère des songes,
documentaire de Patricio Guzmán, Chili, France, 2019, 1h25

 

Avis Cinélangues

Patricio Guzman clôture avec ce film sa trilogie chilienne, après “Nostalgie de la lumière” et “Le bouton de nacre”. Il y dresse avec brio une topologie de son pays, pris en étau par les montagnes et le poids harassant du passé. Alors que le film- narré en voix off par le réalisateur lui-même, démarre sur une évocation poétique et sentimentale de l’imposante Cordillère des Andes, référent visuel et affectif pour tous les chiliens, il dévoile rapidement son message historique et politique relatif à la dictature de Pinochet. Par le biais d’interviews d’artistes, d’enfants d’exilés chiliens, ainsi que d’images d’archives tournées par un documentariste ami de Patricio Guzman, le film revient sur les événements terribles de ces années noires de dictature, marquées par la répression, la torture et la misère du peuple. Il dénonce aussi l’amnésie collective du peuple chilien à l’heure de considérer l’héritage de la dictature. En classe, ce film pourra s’inscrire à la fin d’une séquence sur les dictatures en Amérique Latine. Son visionnage demande à être préparé afin que les élèves aient des repères historiques et puissent en tirer le maximum de bénéfices. On pourra travailler également au préalable sur la géographie du Chili pour que les élèves saisissent l’importance de la Cordillère des Andes comme frontière naturelle et symbolique de ce pays.

Public conseillé: Lycée (Cycle Terminal)

Axes:
Seconde : Art de vivre ensemble/ Le passé dans le présent
Première : Art et pouvoir; Territoire et mémoire

Notions :
Terminale: Espaces et échanges : Les frontières « officielles », « conventionnelles », les frontières « tacites – Lieux et formes de pouvoir : Les régimes totalitaires en Amérique Latine – Pouvoir et mémoire : la récupération de la mémoire historique

Dossier pédagogique : à venir

Share