Edito 2020-2021

Après une année de temps cinématographique « suspendu » en raison de la situation sanitaire, nous espérons tous retrouver normalement dès la prochaine rentrée scolaire le chemin des salles de cinéma. L’enthousiasme dont on fait preuve les professeurs en organisant dès la réouverture des cinémas, le 19 mai dernier, des sorties avec leurs élèves -alors que les fins d’année sont toujours compliquées- montre bien le manque et la frustration qu’ils ont subi cette année. Laissons tous ces mois difficiles derrière nous et considérons les mois à venir avec optimisme !

Nous avons préparé de nouvelles programmations, en allemand, espagnol et italien en ayant le souci, à la fois de permettre l’accès à des films qui n’ont pas pu être vus l’année dernière mais aussi de faire connaître de nouveaux films, car l’offre cinématographique ne manque pas ! De nombreuses avant-premières à venir donc, particulièrement dans le domaine hispanique avec des films comme Las niñas, multiprimé aux Goya 2021, Los lobos, film mexicain plein de tendresse et de subtilité, Los Santos Inocentes de Mario Camus, film de patrimoine qui a marqué des générations et que nous aurons la possibilité de revoir en version restaurée et El camino d’Ana Mariscal, film inédit de 1963, jamais programmé à ce jour sur les écrans français.

Ces programmations Cinélangues 2021-2022 mettent en avant l’histoire et la mémoire : en Allemagne, avec des films comme Fritzi et Le vent de la liberté qui évoquent chacun avec des langages formels très différents la partition Est-Ouest, L’affaire Collini, film sur la mise en place de la dénazification, en Espagne avec des œuvres telles que Une vie cachée et Josep qui reviennent sur la guerre civile espagnole et la période –peu traitée au cinéma- de la postguerra, en Italie avec Bienvenue en Sicile qui raconte un épisode ignoré de la seconde guerre mondiale, le débarquement américain en Sicile.

Mais ces programmations sont aussi bien entendu placées sous le signe de la jeunesse : nous découvrirons des jeunes gens, des adolescents, des enfants qui luttent pour trouver leur chemin de vie et de liberté, malgré les difficultés qui les entourent. C’est le cas de la petite Celia, héroine de Las niñas, qui passe douloureusement de l’insouciance de l’enfance à la complexité de l’adolescence, de Yuli dans le film cubain homonyme, qui deviendra bien malgré lui danseur étoile, d’ Oskar et Lily, fraîchement arrivés en Allemagne de Tchéchénie et de Mariana et Martin tous deux à la recherche de l’âme sœur sur les réseaux sociaux dans le charmant film argentin Medianeras.

Mais si l’histoire et la jeunesse sont des axes forts de cette programmation, d’autres thèmes de société viennent l’enrichir et la compléter. Le thème des migrations notamment est abordé avec trois films italiens : Une fois que tu es né – film de 2004 qui n’a pas pris une ride tant le thème est d’actualité, L’ordre des choses, et La petite Venise, tendre histoire d’amitié sur la lagune. Sur le même thème, le film allemand Oskar et Lily que nous avons cité plus haut, relate la dramatique histoire de séparation familiale d’enfants tchéchènes installés en Allemagne.

D’autres thèmes, plus spécifiques à un pays – nous pensons ici à la mafia en Italie, sont représentés à travers des films comme Piranhas et Bienvenue en Sicile qui offrent, chacun à leur façon, une vision différente d’un problème qui gangrène depuis fort longtemps la société italienne.

Nous espérons donc que ces programmations 2021-2022 répondront à vos attentes et vous permettront d’enrichir les programmes culturels de langue grâce à des projections de films d’auteur de grande qualité.

Dans l’attente de vous retrouver prochainement avec vos élèves dans nos salles partenaires !

Odile MONTAUFRAY