Palerme

Lycée3e trim(Via Castellana Bandiera), de Emma Dante, avec Emma Dante, Alba Rohrwacher, Elena Cotta, Italie, 2014, 1h34

Synopsis

Un dimanche d’été. Le sirocco souffle sans relâche sur Palerme quand Rosa et Clara, en route pour célébrer le mariage d’une amie, se perdent dans la ville et débouchent dans une ruelle étroite : Via Castellana Bandiera. Au même moment, une autre voiture conduite par Samira, dans laquelle est entassée la famille Calafiore, emprunte la même ruelle dans le sens opposé. Ni Rosa ni Samira, vieille femme têtue, n’ont l’intention de faire marche arrière. Enfermées dans leurs voitures, les deux femmes s’affrontent dans un duel silencieux, le regard plein de haine, sans boire ni manger, sans dormir jusqu’au lendemain. Plus obstinées que le soleil de Palerme et plus dur que la férocité des hommes autour d’elles. Puisque, comme dans tout duel, c’est une question de vie ou de mort...

Avis Cinélangues

Une œuvre riche et complexe malgré la simplicité du scénario. Née pour le théâtre, la situation présentée reste théâtrale et offrira la possibilité d’étudier la relation entre trois écritures: théâtrale, romanesque et cinématographique. Profondément sicilienne et en même temps universelle, l’histoire nous permettra d’analyser l’enlisement de la raison humaine face au sens de l’honneur, lorsque celui-ci est poussé à l’extrême et devient raison en soi d’affirmer sa propre identité. L’échange devient alors affrontement, jusqu’au bout, au-delà de tout humanisme. Autour des deux protagonistes tout le quartier s’anime, s’agite, profite et s’émeut. Tous finissent par descendre dans la rue, tous sauf les représentants du pouvoir officiel qui sont eux cruellement absents. Le récit devient donc métaphorique d’un territoire abandonné à lui-même où les institutions ont renoncé à leur rôle.

Sur un autre plan, l’affrontement lui-même est également symbolique. Que se passe-t-il lorsqu’on se fait face sans chercher le dialogue? L’issue montrée par la fiction est vraie autant sur le plan individuel que sur celui des institutions.

Selon les sujets de civilisation abordés, le film pourra aussi être l’occasion de pousser l’analyse, sur le fil de l’axe Fictions et réalités, en étudiant comment le récit représente la réalité d’un territoire laissé aux mains de la mafia locale. On pourra éventuellement compléter l’étude en proposant en parallèle quelques extraits tirés des nombreuses œuvres littéraires qui ont traité le même sujet.

Thèmes et Axes : Identité et échanges / Le village, le quartier, la ville / Fictions et réalités

Public conseillé : Lycée

Liens pédagogiques : Lien 1 Lien 2