Oskar et Lily

Lycée1er trimde Arash T. Riahi, avec Leopold Pallua, Rosa Zant, Christine Ostermayer, Autriche, 1h42, 2020

Synopsis

Oskar et Lily, deux enfants tchétchènes sont sur le point d’être expulsés d’Autriche avec leur mère. Suite à une tentative désespérée de leur maman pour les protéger, l’expulsion est suspendue mais Oskar et Lily sont séparés et chacun placés dans une famille d’accueil. L’espoir des enfants de retrouver leur mère se nourrit de leur amour réciproque et met au défi tous les obstacles de la bureaucratie avec passion et poésie.

Avis Cinélangues

Oskar et Lilly, inspiré du roman éponyme de Monika Helfer, nous fait suivre le chemin de deux enfants réfugiés et de leur mère. Ils vivent en Autriche depuis six ans, parlent parfaitement la langue, suivent une scolarité normale et sont explicitement intégrés. Mais l’absurdité d’un avis d’expulsion les plonge dans une situation qui semble désespérée. Pourtant, les deux enfants sont bien décidés à ne pas sombrer dans le désespoir et chacun à sa manière, développe des mécanismes de survie et suit le chemin qui les mènera aux retrouvailles avec leur mère. Oskar y parvient grâce à une force mentale et un optimisme rares, exprimés par le réalisateur d’origine iranienne Arash T. Riahi avec beaucoup de poésie et de légèreté. Le film s’approche alors du conte qui montre la générosité du petit garçon, son sens des responsabilités et son courage. Puis, quand le film nous place dans la perspective de Lilly, plus fragile et vulnérable mais tout aussi combative que son frère, la réalité nous rattrape et les difficultés qui parsèment leur chemin sur la quête de paix et de bonheur peuvent nous sembler insurmontables. Egalement plein d’humour et d’ironie, Oskar et Lilly, sous-titré, ein bisschen bleiben wir noch (on va rester encore un peu) offre aux lycéens et aux collégiens une possibilité de comprendre le thème de l’exil et de questionner la vie des réfugiés dans les pays germanophones et en Europe. Les professeurs peuvent l’exploiter sous différents angles en cours d’allemand et faire participer les classes entières.

Public conseillé : Lycée et collège

Axes thématiques Cycle terminal : Identités et échanges (la fuite et l’exil), diversité et inclusion (l’origine, l’intégration réussie, la menace de l’expulsion)

Axes thématiques Seconde : représentation de soi et rapport à autrui (se construire en exil, être différent, être rejeté par la société), vivre entre générations (importance de la famille, place et rôle des grands-parents dans la société)

Dossier et/ou liens pédagogiques : Lien 1 Lien 2 Lien 3 Lien 4